Un classique du taoïsme vient d'être traduit et commenté par Ke Wen et Sophie Faure.

 

Le Qing Jing Jing

Le livre de la Pureté et du Calme

Ce très beau texte (et très court) date d'au moins le XIIème siècle

 

extrait:

 

L'esprit éveillé

voit le vide

Il contemple le Vide

à partir du Vide

il n'y a rien à considérer comme vide

 

Tout vide est une non-existence;

la non-existence n'existant pas,

c'est aussi une non-existence

 

dans la pure transparence survient

l'état de calme suprême originel.

 

 

qing

 

Introduction

 

Chapitre 1 et 2

 

qingjingjing2