Buddha_Gandahra_Guimet_01

 

Quand je parle de l'éveil à des bouddhistes ou à des personnes qui s'intéressent au bouddhisme,on me dit souvent que l'éveil c 'est :

1-l'éveil du Bouddha

2- la disparition des impuretés mentales (désir, aversion)

3-la compassion sans limite

4-la sagesse parfaite

et en général ces personnes rajoutent que l'éveil dont je parle (voir la nature de l'esprit) ce n'est pas le véritable éveil.

Je suis bien d'accord avec le point 1), mais non avec les 2) 3) et 4).

 

Je ne crois pas que Bouddha  ait atteint l'absence de souillures mentales lors de son éveil .

Et je fais une une différence entre l'éveil et la sagesse et la compassion.

 

Et je rajoute qu'un tel éveil relève de la croyance religieuse.

D'abord, rappelons que le Bouddha s'est éveillé en une nuit.

Donc en une nuit, en découvrant sa vraie nature (c'est-à-dire la vacuité du moi),  il a aussi atteint la sagesse parfaite; il s'est libéré de la souffrance et des impuretés mentales (en plus de voir toutes ses existences antéreures et d'élaborer les 4 nobles vérités).

En fait croire que le Bouddha - ou n'importe qui d'autre - puisse atteindre une vie complètement libéré de l'ego en une nuit ! relève d'une croyance religieuse.

Et croire que l'éveil puisse faire cela relève de l'illusion.

C'est exactement le même genre de croyance que celle des chrétiens qui croient en l'immaculée conception, à savoir que la Vierge est née sans pêchés.

Non, le Bouddha comme nous tous s'est éveillé à sa vraie nature et comme nous tous il a maitrisé peu à peu les poisons mentaux. Sans doute l'a-t-il fait plus rapidement que quelqu'un d'autre et plus complètement, mais il s'est appuyé sur un éveil soudain pour développer une sagesse progressivement.

Et c'est l'éveil à sa vraie nature, la compréhension et l'expérience qu'il n'y a pas de soi séparé qui lui a permis d'être ce maitre exceptionnel.

Donc distinguons:

-l'éveil qui est l'expérience sa vraie nature (en général soudaine)

- de la sagesse (ou de la réalisation) qui est le développement progressif des qualités propres à l'éveil.

Maintenant on peut se demander dans quelle mesure ce n'est pas aussi une croyance religieuse que de croire qu'on puisse se libérer complètement de l'ego ou atteindre une compassion sans limite.

Je reviendrai sur cette question plus tard.

Mais il me semble très important de faire cette distinction (éveil, sagesse) sinon des personnes peuvent délaisser la Vision de leur vraie nature parce qu'elles n'y trouvent pas ce qui leur est promis (absence de peur, absence de colère, absence de désir).

Et c'est bien l'éveil qui nous ouvre à la compassion.

jlr