Je viens d'animer avec Ilios Kotsou un week-end de méditation et d'exploration de la Présence à Bruxelles.

La Présence c'est ce que nous sommes quand nous cessons de nous limiter à notre corps, à nos pensées, à nos émotions, et à toutes les identifications réductrices (nationalité, métier, religion...).

On ne peut définir la Présence avec des mots (ce qui serait encore la limiter) mais on peut en faire l'expérience.

Et c'est à travers l'expérience de l'espace qu'Elle se donne à nous.

C'est ce que nous avons découvert pendant l'atelier ce week-end : l'espace infini de la Présence.

Il suffit de fermer les yeux pour s'apercevoir que les sensations ne nous enferment pas dans un sac de peau à forme humaine.

Nous ne sommes pas DANS les sensations, ce sont elles qui sont en nous.

Les sensations apparaissent en effet EN NOUS, dans la conscience, dans l'espace de la présence, qui est sans forme et sans limite, immuable et éveillée.

Les sensations, mais aussi les sons, les émotions et les pensées naissent et disparaissent au sein de la vaste ouverture de la Présence.

Reconnaitre l'immensité de notre Être,

c'est, comme le disait le poète Michaux, s'espacifier au grand large.

S'espacifier... et se pacifier aussi, tant l'éveil à notre vraie nature nous révèle une dimension profondément apaisée de nous-même.

jlr

 

immensite du ciel