charlot2

J'entends souvent parler de "travail spirituel" ; la pratique serait comparée à un travail :

Il faudrait travailler pour voir sa vraie nature...

Il faut bosser...

Et sans travail on n'y arrive pas....

Eh bien,pour moi, l'éveil ou la pratique n'a pas grand chose à voir avec le travail...

Je sais ce qu'est le travail : c'est un effort accompli en vue de satisfaire des besoins. Le boulanger travaille; le professeur travaille quand il corrige les copies.

Et dans la comparaison de l'éveil avec le boulot, il y a l'idée que c'est dur, qu'il faut en baver, et que c'est difficile et lointain....

Stop.

Relax.

L'éveil est une détente dans l'évidence de l'instant présent.

Il n'y a rien à faire, à produire, à créer pour cela...

Au contraire.

Si j'arrête d'être agité, affairé, travailleur et que je me pose dans l'attention nue de la conscience

alors je peux voir l'éclatante évidence et m'y reposer, m'y relaxer.

Enfin, je me permets de regarder le monde et l'espace vaste de la conscience.

J'abandonne, je laisse tomber toute idée de travail.

Car j'y suis déjà.

L'espace au-dessus de vos épaules n'est-il pas grand ouvert en ce moment-même ?

jlr