J'ai reçu un mail de Franck Terreaux suite à une conversation que nous avons eu tous les deux sur l'éveil...

jlr

singin-in-rain1

 

"Toi chercheur, qui en cet instant même lit ces lignes, si je te suggère de les lire tout en te sachant lisant, tu deviens alors conscient que tu es n’est ce pas ? Tu deviens conscient d’être conscient…
   Aussi, il peut être ressenti qu’il y a un quelque chose, un voir qui juste derrière toi sait cela… Une vision qui est et qui sait que tu es en train de lire te sachant lisant… Une vision qui sait qu’en cet instant même tu es conscient de toi même…
 
   Si mes comptes sont exacts, juste avant que je ne te le suggère, il n’y avait que 1, il n’y avait que lecture… Maintenant, te sachant lisant la conscience est cette fois consciente d’elle même il y a 2. Au sein de l’être il y a un « je » qui dit : celui qui lit ceci, hé bien c’est moi…
   Si étrange que cela puisse paraitre, cette vision sait, mais si elle ne dit pas qu’elle sait c’est parce qu’étant dénué d’un « je » il n’y a pas chez elle de lui même pouvant être conscient d'elle même. Il n’est que « suis », que UN, autrement dit conscience tout court…
   
   Si par exemple en cet instant même avec ton pouce et  ton index tu pinces fortement l’une de tes mains et qu’ensuite tu la caresses agréablement, cette vision le sait. Mais étant derrière le corps elle ne ressent rien, pas plus la douleur que le plaisir, et dans d’autres circonstances, pas plus le chaud que le froid, ou encore la joie, la colère, ou l’impatience… Assis dans ta baignoire, le robinet de la douche tourné au maximum bien qu’elle sache que ton corps est mouillé elle, n’est jamais mouillée, elle ne ressent rien de tout cela. 
  En revanche, même dénuée des cinq sens qui nous permettent de percevoir les sensations, quoi qu’il se produise, elle sait forcément que la perception a lieu. Si elle sait que ces perceptions sont pleinement présentes, c’est parce que rien ne peut lui échapper… La preuve en est, elle sait parfaitement si tu as bien dormi ou non…
   
   Cette vision est ce que nous sommes. Mais cette phrase ne veut absolument rien dire car dire « nous sommes » sous entend qu'il y a un nous qui est cela. C'est ça qui est si difficile à exprimer à expliquer. 
Un chose est sûre, c’est un véritable casse tête pour l’esprit mais perceptiblement c’est très facile alors essayons tout de même… C’est nous, mais sans le nous de nous sommes. C’est être sans le « je » de « je suis » c'est simplement SUIS mais juste avant de le dire…"
Franck Terreaux