Cette semaine j'ai reçu la visite d'un couple d'américains de Hawaï, Christine et son mari David, qui sont venus découvrir Paris et en ont profité pour venir nous rencontrer Lorène et moi.

Je ne les connaissais pas auparavant, mais Christine s'intéresse à la Vision Sans Tête depuis trois ans (Headless Way en anglais) et souhaitait échanger avec moi à ce sujet.

Christine est une femme d'à peu près 45 ans, elle est professeur d'anglais sur une des iles d'Hawaï et... elle voit parfaitement sa vraie nature.

Pour elle, la Présence éveillée est évidente et simple.

Elle en parlait avec enthousiasme et nous disait à quel point vivre consciemment à partir de l'Espace de sa vraie nature avait changer sa vie.

Je lui ai demandé alors comment elle avait découvert sa vraie nature et comment elle avait rencontré la Voie de la Vision Sans Tête.

Elle nous a raconté qu'un jour où elle participait à un stage de méditation Vipassana aux Etats-Unis, elle a remarqué, en se promenant dans le lieu du stage, une affiche annonçant la tenue prochaine d'un stage de Vision Sans Tête animé par Richard Lang.

Sur l'affiche, figurait le célèbre dessin de Ernst Mach que voici :

Ernst_Mach_Innenperspektive

Les dates du stage ne lui permettait pas d'y participer, mais cela n'était plus nécessaire car lorsqu'elle vit ce dessin de Mach, elle découvrit immédiatement sa vraie nature. Instantanément. En une image elle avait découvert l'essentiel du stage.

Sur le dessin, elle remarqua en effet qu'il n'y avait aucun observateur, aucun voyant. Elle prit soudainement conscience de cette vacuité pour elle-même.

Bien sûr, Christine fit très justement remarquer que voir sa vraie nature une fois et la vivre dans le quotidien sont deux choses différentes; mais depuis ce jour, Christine a compris que l'unique geste nécessaire est de revenir consciemment à l'espace clair de la vacuité...qu'un simple dessin lui a permis de voir.

Et c'est d'ailleurs ce qui arriva aussi à Douglas Harding qui s'éveilla à sa vraie nature grâce à ce même dessin.

Quand le fruit est mûr, un simple coup de vent suffit à le faire tomber.

jlr