"Ceux qui réalisent l'éveil du Chan transcendent sujet et objet.

Il n'y a hors de cela pas d'autre principe mystérieux."

Foyan(1067-1120)

 

 

zen-master

 

cité par Daniel Odier, L'incendie du coeur

 

Transcender sujet et objet signifie voir qu'il n'y a aucun observateur dans la scène.

Personne.

On peut appeler cette perception non-duelle : pure présence, ou pure conscience, ou ouverture ou espace d'accueil.

Mais le plus drôle c'est qu'il y a toujours eu non-dualité. C'est l'état naturel de toute perception.

C'est la dualité qui est construite, fabriquée et conditionnée.

Nous avons rajouter un "quelqu'un" dans la scène, un petit personnage quelque part derrière les yeux.

et ce petit personnage factice va devenir... un chercheur de non-dualité.

Alors que c'est lui le problème.

Il suffit donc de remarquer qu'il n'y a pas d'observateur dans la scène.

Cherchez-le..

il s'évanouit...

Rien d'autre.

jlr