Au mois de juin, les éditions Almora publierons un nouveau livre de Jeff Foster.

Un livre vraiment très beau qui nous montre comment accepter et honorer nos défaillances au lieu de chercher à ressembler à un idéal, fût-il spirituel.

 

jeff-foster

Extraits :

 

"Toute chose meurt dès qu'elle est née, comme le Bouddha l'a enseigné. Tout est fait de cristal.

Et c'est là notre plus grande peine et notre dépression la plus profonde, mais aussi notre plus grand potentiel pour la joie et la libération. Nous appre­nons à sortir de notre propre chemin, et à embrasser la manière dont les choses sont réellement. Nous apprenons à aimer la vie telle qu'elle est, et à lâcher nos fantasmes périmés. Nous apprenons que la joie réelle n'est pas de fuir la douleur, mais d'accepter de la ressentir, et que le contentement réel signifie notre ouverture à un chagrin encore plus profond. Si nous pouvons toucher nos propres peines, nous pouvons toucher les peines de toute l'humanité. Ce n'est pas là se vau­trer dans la douleur, c'est un éveil, l'ouverture des yeux, la naissance d'une véritable compassion.

Nous permettons même à nos douleurs les plus profondes de nous rappeler la précieuse valeur de chaque moment de la vie et de tous.

Nous laissons la vie nous briser le cœur et l'ouvrir à la Vérité. Tout brûle, comme le Bouddha l'a enseigné, et s'accro­cher à des images périmées de la réalité ne fait qu'engendrer une grande peine.

Nous savions trop, maintenant nous en savons moins, et cela n'est pas une perte, mais la naissance de notre liberté.

Et il y a quelque chose en nous qui n'est jamais traumatisé, quelque chose qui est toujours présent et digne de confiance, quelque chose d’indestructible, quelque chose qui survit même aux sensations les plus intenses, qui regarde et libère les trau­matismes tout comme le cœur pompe son sang ..."

Jeff Foster