cFGwQ

.

Il y a tant de douceur dans l'être même de la Présence.

 

Tant de bonheur dans le simple fait d'être, sans référence aucune,

non pas d'être un tel ou une telle, José ou autre, mais simplement être

 

Celui qui goûte à cette plénitude de la Présence voit fleurir tous les printemps en lui

 

Quel bonheur peut surpasser cette joie ?

Quelle plénitude peut remplir autant ?

Quelle liberté peut nous sauver plus complètement ?

Quel non-effort peut nous reposer plus absolument ?

Quel mystère peut nous étonner plus intensément ?

Quel amour peut nous brûler davantage ?

Quelle douceur peut nous attendrir plus généreusement ?

Quelle innocence peut réveiller notre enfance plus spontanément ?

Quelle simplicité peut nous faire rire plus naturellement ?

Quelle immensité peut nous agrandir plus infiniment ?

Quel éveil peut nous rendre la vie plus intense ?

Rien d'autre que cette Présence, Ô mon ami.

 

jlr