Hier quelques amis sont venus chez moi pour partager le trésor de notre vraie nature, c'est-à-dire pour prendre conscience de ce que nous sommes véritablement :

conscience illimitée, regard clair, espace d'accueil.

Mais, finalement, combien y a-t-il de consciences ?

Chaque personne a-t-elle sa propre conscience, enfermée quelque part derrière ses yeux, observant le monde comme depuis un phare solitaire ?

Y a-t-il 7 milliards de consciences sur la terre, chacune tapie dans une tête séparée et isolée ?

Pour répondre concrètement à cette question, nous avons formé un petit cercle.

Et Ô surprise, nous avons constaté qu'il n'y avait qu'un seul espace de conscience commun, un seul regard, une seule ouverture.

N'est-ce pas ce que montre la photographie ?

 

 

20170106_211539

 

Toutes ces jambes, et tous ces torses surgissent d'un même espace, d'une même vacuité.

Ici, au centre, nous sommes un, vraiment.

9 corps ; une conscience.

Cet espace n'est pas individuel : ce n'est pas la conscience de José ou de Lorène ou de Jérome. 

la conscience n'est ni homme ni femme, ni jeune, ni vieille, rien du tout...

Elle ne porte aucune marque ; elle est une, unique.

Elle est tout ce qui est.

Et cette unité vivante n'est-elle pas là le terrain sur lequel l'amour peut fleurir ?

N'est-ce pas ce dont l'humanité a le plus besoin : de lucidité, d'unité et d'amour ?

 

jlr