Pour bien commencer l'année, voici un  autre texte d'une yogini tibétaine célèbre, Niguma, de la tradition du Mahamoudra.

Elle nous dit ici que, dans l'éveil, il n'y a plus besoin de pratiquer :

l'esprit repose dans sa clarté naturelle et stable.

Rien à faire, sinon à demeurer dans cette présence nue et indifférenciée.

Rien n'est alors un obstacle, ni les sens, ni les pensées.

Tout apparait et disparait au sein de l'esprit vacant et vaste.

jlr

 

 

niguma-the-wrathful-yogini-binod-art-school

 

 

"Ne faites pas n'importe quoi avec votre esprit

Laissez-le demeurer dans un état authentique et naturel.

La stabilité de l'esprit est une réalité.

La clé réside dans la méditation qui ne vacille pas.

Faites l'expérience de la grande réalité au-delà des extrêmes.

 

 

Dans un océan limpide

Les bulles émergent et se dissolvent,

De la même, les pensées ne diffèrent pas de la réalité ultime,

Ainsi, n'y voyez pas d'errements ; gardez votre sérénité.

Quoiqu'il advienne, quoiqu'il arrive,

Ne vous accrochez pas, lâchez prise immédiatement.

Les apparences, les sons et les objets ne font qu'un avec l'esprit;

Il n'existe rien d'autre que l'esprit.

L'esprit reste au-delà des extrêmes de la naissance et de la mort.

La nature de l'esprit , la conscience,

Utilise les objets des cinq sens

Sans s'éloigner de la réalité.

 

 

Dans cet état d'équilibre cosmique

Il n'y a plus rien à abandonner ou à pratiquer,

ni période de méditation ni de post-méditation."

 

 

Niguma,

Yogini Tibétaine, 10ème siècle

 

cité par Miranda Shaw, L'éveil passionnément, Les deux Océans, 2016.