Un lecteur du blog me pose la question :

"Bonjour,

J'aimerai avoir votre avis à propos d'une expérience qui m'a dérouté. J''ai pratiqué la Vision Sans Tête un soir en regardant un ciel étoilé. Mais tout ce que j'ai ressenti fut un écrasement.... , Le ciel et les étoiles m'ont semblé effectivement "être à 0 cm" comme vous le décrivez, mais aucun espace, aucune profondeur n'en a résulté, bien au contraire comme si un tableau en deux dimensions s'était subitement plaqué sur moi, sans effet de perspective.... Par la suite, j'ai lu des expériences vécues par des aveugles de naissance qui ont recouvré la vision après une opération. Leur perception semble avoir été similaire.. . Merci"

Merci pour votre question.

Quand nous sommes identifiés au corps, les objets nous semblent éloignés de nous ; ils semblent apparaitre à une certaine distance. Cette voiture dans la rue est à 50 metres, cet arbre à 10 mètres, et cet écran d'ordinateur à 50 centimètres.

Cette impression de distance est créée par notre cerveau qui interprète différents indices dans la perception. Et c'est notre corps qui est pris pour point de référence. D'ailleurs notre cerveau peut assez facilement être trompé (ou plutôt nous donner l'occasion de voir la vérité)

 

giant-sunglasses-photography-illusion

 

Mais quand nous réalisons que nous ne sommes pas une chose mais une non-chose, une conscience, un espace d'ouverture, nous ne pouvons plus voir de distance entre soi et les choses puisqu'il n'y a plus de soi. La conscience est partout et nulle part, et la voiture n'est pas plus éloignée que l'arbre ou cet écran.

Une des manières de s'en apercevoir est de constater que tout est en effet à zéro centimètre, que tout parait plat, comme sur une photo. Les étoiles apparaissent en vous, dans la conscience.

L'impression d'enfermement que vous avez pu ressentir vient du fait que vous sembliez être identifié à un moi, puisque vous écrivez que cela était "comme si un tableau en deux dimensions s'était subitement plaqué sur moi" Mais plaqué sur quoi? sur qui? Au-dessus de vos épaules, vous découvrez un espace vide, infiniment profond, non un moi. Vous êtes beaucoup plus vaste que le monde, vous le débordez de tous côtés. Vous n'êtes pas dans le monde; c'est lui qui est en vous. Et, il est normal que cette découverte vous "déroute" car elle contredit notre manière habituelle de vivre en nous pensant comme un corps.

Et dès lors, il n'y a plus personne pour faire l'expérience d'être enfermé ; au contraire le monde apparait dans la vacuité consciente. Rien n'est à distance. La conscience (la vue, l'écoute...) est partout.

Bien sûr, je sais que les objets sont à une certaine distance de mon corps, et cette information est utile, mais je vois que les formes colorées sont en moi, sans distance, et cette vérité me libère.

Les deux points de vue ne s'opposent pas d'ailleurs, car on peut aussi bien dire que le monde a trois dimensions et que ces trois dimensions apparaissent dans la vacuité consciente, qui est partout et nulle part. Il n'y a que de l'espace infini, sans aucune limite. Et vous êtes cet espace éveillé.

En espérant avoir éclairé votre lanterne.

amicalement

jlr

 

Voici une video instructive qui nous montre comment nous interprétons les distances :