Un lecteur du blog me pose une question

"Je vois bien que l'espace au dessus de mes épaules se remplit du monde, je deviens un espace d'accueil pour le monde. La vision devient très large, à travers cet oeil unique. 
On vous pose souvent cette question je suppose : qu'est-ce que cela change exactement dans nos vies d'avoir cette nouvelle vision du monde ? Je me trouve toujours le même (il me semble), qu'avant d'avoir découvert cette vision. Même si je suis persuadé que cette vision peut tout changer. 
De votre côté, vous aviez eu un déclic immédiat à la découverte de la vision sans tête ? Ou ça a été progressif ? Qu'est ce que cela à vraiment changé dans votre vie et dans votre quotidien ? Comment aborder à votre sens la question de la quotidienneté de la vie, grâce à la vision sans tête ? 
Merci ! 
Amicalement"

5d5822d73fdae2abbe05a2029c7d41c1

Bonjour,

 

Oui, on me pose assez souvent la question:

 

Qu'est-ce que cette vision change dans la vie? Parfois, on me dit aussi : "Oui c'est vide au-dessus de mes épaules, et alors?" Je me souviens qu'on le demandait à Douglas Harding aussi : "So what?"

 

Je dois dire que pour moi cette question ne s'est jamais posée, car avec la découverte de cette vacuité, je me suis littéralement réveillé; je suis né ce jour-là. Allez-vous demander à un homme qui était mort et qui devient vivant ce que cela a changé? Ou à quelqu'un qui dormait d'un sommeil profond et qui se réveille ?Eh bien tout a changé. Passer de la mort à la vie, ma fois, c'est assez inespéré !

 

Ce qui a changé, c'est que celui qui était alors au centre de ma vie (du moins le croyais-je), l'individu, le bonhomme, José le Roy, a disparu du centre de la perception. Pfouiiiiii ! Volatilisé. Disparu. Emporté. Bon sang, ce n'était pas prévu. On ne m'avait pas prévenu.

 

Vous dites que vous vous trouvez toujours le même; mais si vous parlez de l'individu alors regardez mieux, parce que je vous assure, il y a erreur sur la personne!

 

Mais, il est vrai aussi que d'un autre point de vue, la vie continue. Il y a le corps, et les pensées, et les désirs et les autres et le monde. Il faut toujours payer ses impôts, vider la litière du chat, et aller au boulot. Cela ne signifie pas qu'il n'y a plus de difficultés, ou de souffrances, mais tout cela est vécu dans la vacuité, la transparence, le mystère. La vie se déroule dans une Présence consciente sans limite et silencieuse.

 

J'ai découvert avec cette vision infiniment plus - vous entendez- infiniment plus que je ce que cherchais. C'est sans commune mesure avec ce que José pouvait espérer dans ses rêves les plus fous. Vous voulez quelques exemples :
-la liberté absolue
-l'éternité
-le silence
-l'unité
-la joie parfaite
-l'amour
et surtout un Mystère de ce qui est infiniment plus grand que le moi.
N'en jetez plus la coupe est pleine...et vide....

 

je répondrai à vos autres questions, plus tard, il faut que j'aille préparer le diner...
amitiés
jlr