SHABKAR (1791-1851)

"La simplicité spontanément lumineuse : c'est cela même !
Comment pouvez-vous dire que vous ne voyez pas
Votre esprit comme étant le Bouddha ?
Il n'y a là rien à cultiver, à quoi bon gémir :
"Je ne me suis pas entraîné" ?

Cet esprit éveillé, clairement manifesté : c'est cela même !
Comment prétendre que votre esprit, vous ne le trouvez pas ?
Cette clarté limpide, ininterrompue : c'est cela même !
Comment prétendre que l'essence de votre esprit, vous ne la voyez pas ?

Une fois établi en cette nature, il n'y a pas la moindre chose à faire.
Comment prétendre ne pas y parvenir ?
S'il n'y a plus de dualité entre repos et mouvement,
Comment prétendre que vous ne parvenez pas à y demeurer ?

En cet état éveillé, né de lui-même,
Les trois corps de l'Eveil sont spontanément accomplis sans effort.
Comment prétendre ne pas pouvoir les accomplir par la pratique ?

Il suffit de demeurer dans l'absence, le non-agir.
Comment prétendre ne pas en être capable ?

Les pensées s'élèvent et se libèrent simultanément.
Comment prétendre que ce remède vous échappe ?

Cette conscience du moment présent : c'est cela même !
Comment prétendre ne pouvoir la reconnaître ?"

Traduction Matthieu Ricard, Chemins spirituels

31272316

photo Henri Bertrand