Texte et dessin de mon ami François Matton

"Ce qui m'échappe quand je cherche à me représenter, c'est cette ouverture impersonnelle (et non localisable) qu'il serait fâcheux de réduire à une tête imaginaire (siège de ma prétendue personne) dont on me dit qu'elle se trouve au-dessus de mes épaules mais que je n'ai jamais perçue et ne percevrai jamais dans mon expérience directe." F. Matton

francois-matton

Voilà la base de l'expérience d'éveil : Prendre conscience qu'au-dessus de mes épaules, je ne trouve pas "quelqu'un" enfermé dans une tête, regardant de derrière les yeux, mais je découvre un Espace vide et conscient dans lequel tout apparait. Telle est la base. Ensuite y revenir encore et encore. Tout simplement, avec confiance et audace.

jlr