Une amie me pose la question suivante :

 

"Bonjour José,
Hier,  nous avions notre atelier d'éveil à notre vraie nature. Sympathique comme à chaque fois.
Une question a été posée suite à une de mes interventions.
"Si ici, dans la direction pointée par le doigt, je vois bien qu'il n'y a pas d'âge, comment peux-tu dire que "cela existe depuis toujours". J'avais parlé d'ouverture consciente sans âge, "éternelle". C'est ce mot "éternel" qui a déclenché la question.
En disant cela, la personne me disait que je retombais dans le monde des croyances et des philosophies.
Hier j'étais assez d'accord avec sa remarque.
Ce matin, je vois qu'ici il n'y a pas d'âge, pas de temps, que le présent.
Je n'y vois pas l'éternité. ..

Et toi?
Je t'embrasse"

 

Tu as parfaitement raison : notre véritable nature n'a pas d'âge; elle est a-temporelle. C'est une grande illusion de penser que nous sommes nés, que nous avons un âge. Bien sûr, notre corps a un âge, comme toutes les choses d'ailleurs; il est dans le temps. Mais la conscience, l'ouverture que je découvre au-dessus de mes épaules n'est pas une chose et n'a donc aucun lien avec la durée.

Est-elle éternelle?

Tout dépend ce qu'on entend par "éternelle", si on entend par là quelque chose qui dure et qui n'aura jamais de fin, alors non la Vacuité n'est pas éternelle; elle ne dure pas. Elle n'a ni commencement, ni fin.

Mais si on entend par éternelle l'a-temporalité, c'est-à-dire l'absence de temps, alors la vacuité est éternelle. C'est en ce sens que le philosophe Wittgenstein parlait de l'éternité : « Si l'on entend par éternité, non la durée infinie mais l'intemporalité, alors il a la vie éternelle celui qui vit dans le présent. »Tractatus Logico-philosophicus.

Et notre cher Douglas Harding écrit :  « Le lieu où vous êtes est hors du temps, absolument et à jamais affranchi du temps et de tout ce qui s’y rapporte. Ici, chez Vous, il n’y a pas l’ombre d’une trace de temps pour vous troubler. En fait, vous n’avez jamais été ailleurs que dans l’éternité, où il est toujours 0 heure. »

 

J'ai consacré un ouvrage à ces questions "Peut-on vivre au présent?" et j'y renvoie le lecteur.

amitiés

josé

 

peut-on vivre au présent