J'ai assisté hier à une conférence donnée par Rupert Spira à Paris devant une assemblée nombreuse. Rupert est un enseignant très pédagogique avec un langage clair et précis, ponctué de nombreux silences. Il ne se contente pas de dire "il n'y a personne" ; il met en place une voie bien balisée s'appuyant essentiellement sur l'advaita vedanta, bien qu'il ne cite pas de textes sanskrits.

Il sait répondre aussi avec douceur et humour aux questions des participants.

 

spira1

spira2

Il a présenté sa voie spirituelle comme ayant trois étapes

1)on discrimine premièrement entre la conscience et le monde objectif. Nous sommes identifiés avec notre corps et nos pensées, et nous négligeons complètement le Connaisseur de toutes ces expériences. Donc d'abord il faut distinguer le Sujet des Objets.

2) Ensuite on explore la nature du Témoin; on constate qu'il est conscience infinie, éternelle et sans limite.

3)Enfin on réalise qu'il n'y a a pas de dualité entre le Témoin et le monde, et que tout est conscience.

Il parle apparemment souvent de ces trois étapes comme dans cette video :

 

 

Il a utilisé une analogie interessante pour rendre compte de l'ignorance de celui qui est identifié à son corps et à ses pensées et qui ne voit pas la Conscience ultime.

Supposons un peintre qui toute sa vie peint des objets sans jamais s'apercevoir qu'il ya une lumière éclairant tous ses objets. Eh bien nous sommes dans cette situation :

nous sommes conscients de nos expériences (perceptions, sentimenst, pensées...) mais nous ne sommes pas attentifs à CE qui connait tout cela, et qui n'est absolument pas un individu.

jlr

meules-de-monet