"À quoi correspond l’état méditatif ?

Jean Klein : L’état méditatif, notre vraie nature, n’est pas à proprement parler un état, il est la substance, le support même de tout état, d’où rien ne s’anticipe, rien ne se projette, où il n’existe aucun dynamisme tendu vers un but, un résultat. Toute Présence silencieuse, il n’est ni intérieur ni extérieur, il est non localisé physiquement ou psychiquement, hors de l’espace et du temps, il est être.

Dans la méditation, nous sommes très souvent visités par des pensées de toutes sortes.

Jean Klein : Les pensées parasitaires, les résidus de notre passé surgissent sans que nous les ayons sollicités. Il faut les laisser se dérouler devant nous et s’épuiser sans intervention ni contrôle. Toute intervention intentionnelle ne fait que leur donner davantage d’aliment. Le quelqu’un, le contrôleur, est de même nature, fait partie de ce que nous voulons contrôler. Si nous n’intervenons d’aucune façon, elles s’épuisent et finissent par se résorber dans le silence qui est présence. En fin de compte, elles ne sont elles-mêmes que silence.

Comment peut-on arriver à cette compréhension ?

Jean Klein : La compréhension est une claire vision instantanée, absolument fulgurante, elle se produit quand les éléments de la non compréhension s’articulent, se déploient dans les éléments de la conscience non impliquée. Cela n’est pas un processus d’accumulation où il y a quelque chose à s’approprier, comme lorsqu’il s’agit d’apprendre. La claire vision est subite, abrupte comme l’éclair, les éléments de la non-compréhension sont vus dans une parfaite simultanéité, intégrés dans une compréhension totale où, en dernier lieu, il ne reste que silence. Cette claire vision efface ce qui a été auparavant un problème. L’intégration dans la toute compréhension est un transfert d’énergie, un déblocage des schémas, elle ouvre ainsi la perspective vers l’Un, vérité ultime.

La compréhension totale, claire vision instantanée, produit immédiatement une halte à toute intention, à tout dynamisme volitif."

etre-jean-klein