Voici comment Thomas Merton parle de l'éveil

mertonGrande

 

"Une porte s'est ouverte dans le centre de notre être et nous avons l'impression de tomber à travers elle dans des profondeurs immenses qui, bien qu'infinies, nous sont entièrement accessibles  ; toute l'éternité semble être devenue nôtre dans ce contact serein et haletant...

Vous avez l'impression d'être la même personne et vous êtes la même personne que vous avez toujours été : en fait, vous êtes plus vous-même que vous ne l'avez jamais été auparavant. Vous venez de commencer à exister.

Vous vous sentez comme enfin entièrement né.

Tout ce qui s'est passé auparavant était une erreur, une préparation maladroite pour cette naissance. Maintenant vous êtes sorti dans votre élément.

Et pourtant vous êtes devenu rien.

Vous avez coulé dans le centre de votre propre pauvreté et là vous avez senti les portes s'ouvrir vers la liberté infinie, vers une richesse qui est complète parce que rien de cela ne vous appartient et pourtant tout vous appartient.

Et maintenant vous êtes libre d'entrer et de sortir de l'infini."

Thomas Merton, Seeds of contemplation

trad. JLR.