Ce que m'a appris l'expérience et qu'a confirmé aussi l'expérience de Douglas Harding et de nombreux autres amis, c'est qu'il n'est pas nécessaire de chercher à se changer soi-même pour s'éveiller à sa vraie nature :

cet éveil est immédiatement accessible.

Il n'est pas nécessaire de purifier le mental, de nettoyer notre inconscient, d'améliorer nos émotions, de faire monter notre énergie, de se confier à un gourou..etc.

L'éveil est accessible maintenant.

Une analogie, présente dans de nombreux textes, illustre cette immédiateté :

supposez qu'une pièce soit restée dans l'obscurité, volets clos, portes fermées, pendant des dizaines, voire des centaines d'années, il suffit pourtant d'amener une seule fois la lumière pour chasser les ténèbres. Il suffit par exemple d'ouvrir les volets un jour de grand soleil pour que la pièce soit baignée de lumière. Inutile de chasser les ténèbres auparavant.

C'est ce que dit ici Guendune Rinpoché :

"Comme une simple torche a le pouvoir de dissiper l'obscurité accumulée pendant un millier d'ères cosmiques, de même un instant de Claire-lumière, de reconnaissance de la nature de l'esprit, a le pouvoir de dissiper toute l'ignorance, les négativités et les voiles que nous avons accumulés pendant des temps infinis."

Guendune Rinpoché. Le Mahamoudra du Gange.

 

Sun-in-an-Empty-Room-thumb-600x436-13774

 

Ce point est essentiel et libérateur :

je suis absolument capable de m'éveiller à ma vraie nature, tel que je suis.

En un instant.

Cet instant de Claire-Lumière se découvre quand je prête attention à l'espace clair et vide à partir duquel le monde est vu en ce moment. A l'immense ouverture au-dessus des épaules.

La lumière est juste ici : elle est ce qui rend le monde connu.

Il n'y a même pas de volets à ouvrir : la lumière consciente inonde déjà notre être.

Après bien sûr, une pratique est souvent nécessaire pour s'ancrer dans la clarté qui a été découverte, mais nous savons que la lumière est toute proche, et qu'un simple regard nous la révèle encore.

jlr