Un lecteur du blog me pose cette question:

 

"Bonjour,
Je pratique plus ou moins la vision sans tête depuis maintenant environ 4 années, j'ai même assisté chez vous à un atelier
 il y a également 4 ans environ, mais je n'ai pas continué car je devais m' occuper de mon conjoint atteint d'une longue maladie et qui est décédé depuis peu.  Je consulte régulièrement votre blog.

Si vous voulez-bien j'ai une question à vous poser.
- Je pratique depuis peu le qi qong, j'essaie de  faire mes exercices dans la vacuité, mais avec un peu de  confusion  car cela me ramène toujours au corps.
Exemple:  en début de séance détendre ses bras ses mains etc.., ensuite sentir l'énergie circuler dans les différentes parties du  corps ce qui fait que la présence de celui-ci est toujours là.
J'ai du mal à voir les sensations dans la vacuité sans interpréter plus ou moins l'emplacement  ou l'énergie circule.
Ceci dit je suis très satisfait de mes séances,  je trouve très agréable de sentir l'énergie circuler dans chaque partie du corps, mais cela m'identifie quand même au corps et c'est là que je ne
suis pas clair avec moi-même

Peut-être pouvez-vous me prodiguer quelques conseils, car c'est une pratique que j'aime que je voudrais faire au mieux dans la vacuité.
J'ai plutôt tendance à voir la vacuité autour de mon corps pendant la pratique.

Cordialement"

 Bonjour,

La pratique de la Vision Sans Tête n'est exclusive d'aucune autre pratique. Vous pouvez pratiquer le Qi-gong, faire zazen, vous mettre en posture du yoga, ...comme avant. Simplement, maintenant vous êtes conscient de l'ouverture au-dessus de vos épaules, vous êtes conscient d'être un ciel vaste et transparent au sein duquel tout cela se déroule (le Qi-gong, zazen, yoga...etc).

Dans la pratique du Qi-gong, l'énergie circule dans le corps, dans les membres, les organes. C'est vrai.

Mais à un niveau plus subtil, l'énergie circule en réalité dans l'espace de conscience que vous êtes. Les sensations n'ont pas de formes, ni de limites; elles apparaissent et disparaissent au sein d'une vacuité de conscience sans forme, immuable et sans limite. Vous pouvez fermer les yeux quelques instants pendant Qi-qong pour mieux en prendre conscience.

Et surtout, voyez que personne absolument personne ne pratique; les gestes viennent du vide et y retournent. C'est la danse du vide!

Je vous propose la video d'une interview que j'ai faite d'un ami Christian Spiteri qui  est enseignant de Qi-gong. Cela vous interessera surement.

amicalement

José

 

 

medical-qigong-1