"La vision pénétrante, c'est l'esprit qui se perçoit lui-même, c'est l'esprit qui se connaît lui-même, sans barrière entre celui qui voit et ce qui est perçu, sans qu'il y ait entre le sujet et l'objet une action. La notion d'un observateur qui fait l'acte de percevoir quelque chose a complètement disparu, c'est ce que l'on appelle une auto-connaissance : l'esprit se perçoit lui-même, on voit quelque chose, mais il n'y a rien qui est vu par quiconque."


Guendune Rinpoché. Les bases de la pratique.

Merci à Jean-Louis

 

Je ne dis pas autre chose sur ce blog. Dans la vision éveillée, il n'y a plus quelqu'un qui voit ; la vision non-duelle est au-delà du sujet et de l'objet.

jlr

oeil

izumi-miyazaki-self-portraits

 

Personne n'est dans notre oeil.