(Publié il ya un an le 31 janvier 2015)

En Inde, l'éveil à sa vraie nature est parfois appelé "ouverture du troisième oeil."

Ce 3ème oeil est représenté sur beaucoup de sculptures ou peintures indiennes ou même bouddhistes.

En Inde, le troisième œil est appelé jnana chakshu, l’œil de la connaissance. Il est localisé au niveau du sixième chakra, dit « ajna chakra ». Les divinités ou les saints sont représentés avec un point ou une marque sur le front pour le symboliser .(WIKI)

 

 

170px-Shiva_Musée_Guimet_22971

 

 

Brow_Chakra_Rajasthan_18th_Century

 

shiva5 close up red eye

 

third-eye-shiva

 

 

Comment ouvrir ce troisième oeil?

Faut-il aller en Inde pour cela?

Faut-il s'enfoncer un morceau de verre entre les deux sourcils comme le fit Totapuri à Ramakrishna ?

Non, heureusement. L'ouverture du troisième oeil est très simple, accessible ici et maintenant.

Voici un exercice de Douglas Harding guidé ici par Richard Lang.

Cet exercice consiste à prendre conscience de ce à partir de quoi nous regardons le monde. Nous allons constater alors que le troisième oeil est ouvert depuis toujours.

jlr

 

 

Par Richard Lang, vu sur headlessway.org


"Avec combien d’yeux regardez-vous ? Bien sûr, les autres voient deux yeux quand ils vous observent et en vous regardant vous-même dans le miroir, vous en voyez deux également. Mais combien en voyez-vous de votre propre point de vue ? Jetez un nouveau regard sur vous-même. Peut-être n’aviez-vous pas remarqué quelque chose à la fois évident et merveilleux.

Je regarde à partir d’un œil. En fait, ce n’est même pas un œil – c’est un espace non divisé, sans rebord, sans cadre, une fenêtre grande ouverte. A partir de cette fenêtre, je vois à présent mon bureau et mon ordinateur ; au-delà de ces choses se trouve mon jardin.

Cet Œil unique n’est pas un œil humain. C’est l’Œil de Dieu, l’Œil du Soi, l’Œil de Bouddha…

Est-ce que vous regardez aussi à partir d’une fenêtre sans cadre, d’un Œil unique – de l’Œil de Dieu ?


Afin de diriger votre attention vers votre Centre, vers votre Œil unique, tenez vos mains devant vous comme si elles étaient une paire de lunettes que vous vous apprêtez à mettre. Si vous portez des lunettes, enlevez-les et tenez-les devant vous.

Vous voyez deux trous. En chaque trou, il y a une autre image.











Approchez-les maintenant lentement et mettez-les.



































Lorsque vous mettez vos lunettes, que ce passe-t-il avec la ligne de division entre les deux trous ? Ne disparaît-elle pas, ne laissant qu’un seul espace non divisé, sans rebord, par lequel vous regardez ? Vous êtes cet espace non divisé, dépourvu de côtés.

Observez le « bord » de votre champ de vision. Rendez-vous compte qu’il n’est pas possible de le regarder directement. (Tout ce que vous regardez bouge instantanément vers le centre de votre vision.)

Y a-t-il vraiment un bord, une limite visible à votre champ de vision ? Ou est-ce que son contour disparaît graduellement ? En quoi ? En votre Œil unique, sans limite ?






Approchez votre main vers l’extrémité de votre champ de vision. Voyez comme elle disparaît dans l’extrémité de votre champ de vision. C’est l’endroit où les choses disparaissent.












Quelle est la taille de votre Œil ? Est-elle plus large que le monde ?





Chaque ligne ou frontière dans le monde a des choses appartenant à l’un ou l’autre côté – chaque objet a un environnement et est entouré par d’autres objets. Vérifiez-le en regardant les choses autour.

Mais il y a une frontière au-delà de laquelle il n’y a plus rien – la limite autour de votre vision du monde.

Quand je fais attention à cette « limite», je ne trouve rien au-delà. C’est une limite singulière.

C’est le « bord de l’univers ». Que se trouve-t-il au-delà ? Un gouffre sans fin ? Vous êtes ce gouffre – c’est en lui que le monde flotte. Toute chose est à l’intérieur de vous.

Relaxation

N’importe où, n’importe quand, vous pouvez prendre conscience de votre Œil unique. Découvrez comme c’est relaxant de n’avoir pas de limite. Il n’y a aucune tension dans cette partie du clair espace. Quelle ressource n’y trouve-t-on pas en temps de stress !

Le Multiple et l’Unique

La vue extérieure à partir de cet Œil unique est différente pour chacun, toujours changeante. En regardant vers l’extérieur, je vois maintenant mon salon – vous verrez les choses différemment. Mais qu’en est-il de notre vision intérieure ? Comment ma vision – à l’intérieur de cet Œil unique – pourrait-elle être différente de la vôtre ? Il n’y a rien à voir, ici, qui soit différent. Ici, nous sommes Un et Unique." Richard Lang

Extrait d’une Interview Vidéo : Douglas Harding, sa Vie, sa Philosophie

"Que dire à propos de l’observation – à propos de cette transformation de deux petites fenêtres en une seule Fenêtre qui est aussi grande que le monde. En Inde, l’on parle de l’ouverture du Troisième Œil. Vous devez vous rendre en Inde, au Mexique ou au Japon pour ouvrir le Troisième Œil. Mais il est accessible ici et maintenant, où que vous soyez, n’est-ce pas ? Avez-vous jamais regardé à travers autre chose que cette Fenêtre-ci ?

Vous savez, six cent ans avant le Christ, en Inde on disait que le Voyant se trouve en chacun des êtres. Un seul Voyant. Les Soufis l’on dit, les Bouddhistes aussi. Hui Hai, un grand maître Zen a dit, « Voyons-nous avec nos yeux ? Non, nous voyons avec notre Nature de Bouddha. » Plus tard, les maîtres Soufis ont dit que nous voyons avec l’Œil Unique. Un seul Voyant. C’est l’Œil qui vous fait voir. Je trouve cela absolument remarquable. Regardez d’où vous voyez ! C’est très étrange – totalement en accord avec la science moderne. Les yeux ne voient pas. Les yeux conditionnent ; il font partie de l’appareil conditionnant ce que l’on voit. Ils nous aident pour déterminer ce que nous voyons, mais le voir se passe à un niveau autre que celui de l’œil. Cela nous ramène en arrière, via les nerfs optiques etc., jusque dans une région du cerveau où une histoire se fabrique. Cela commence avec le soleil, avec la lumière qui rentre et qui est filtrée par l’atmosphère de la Terre avant de tomber sur un objet et d’être reflétée sur l’œil, où elle est transportée vers la région qui correspond au cortex visuel dans le cerveau et où toutes ces impressions sont traduites par des atomes, des particules et ainsi de suite. Ce n’est pas avant que cela n’arrive au terminus que vous dite : « Salut ! Je vous vois. » La chose qui a débuté dans une galaxie, avec la lumière du soleil, là-dehors, se termine en une agitation de particules, ici à l’intérieur. Et ce n’est que lorsque le Tout est réduit en Rien, ici, que le voir a lieu.

Ceci est ce que dit la science à propos de mon histoire. C’est là où le voir prend forme. Dans le Rien que je suis, ici, se trouve le Voyant, le Grand Voyant, l’Œil Unique. Je trouve cela réellement extraordinaire. Vous n’avez jamais rien vu que par ceci – ce qu’en Orient est appelé le Troisième Œil. On dirait que le Tout-puissant, par sa Grâce infinie, dans sa miséricorde non méritée, déverse sur nous l’invitation pour nous unir à Lui. Vous savez, St Thomas d’Aquino – le grand intellectuel médiéval de l’Eglise Catholique – St Thomas d’Aquino qui a écrit de grands livres de théologie, sur la foi Catholique, est toujours considéré comme une grande autorité. A la fin de sa courte vie, il a dit, « Tout n’est que de la paille. Que de la paille. Ce qui importe est la vision Béatifique de l’union avec Dieu. C’est ce qui a de l’importance. C’est le sens de nos vies ? »

Je vous dis donc, allez-y. Allez-y pour de vrai !" Douglas Harding

 

Quelques citations de maitres

 

Il devint l’œil unique. Attar

Le Tathagata devint l’Œil de l’univers. Parinirvana Sutra

Vous n’êtes pas ce corps, vous êtes cet Œil spirituel. Rumi

Je deviens l’œil transparent ; je ne suis rien : je vois tout. Emerson

La vraie vision est sans yeux. Anandamayi Ma

Devenez voir, voir, voir ! Rumi

Devenez vision elle-même. Plotinus