Douglas Harding disait souvent dans ses ateliers à la fin de sa vie: "It's given" "C'est donné."

Il voulait dire que cette conscience non-duelle, cet être - quel que soit le nom qu'on lui donne - est déjà présent. Il n'y a pas à chercher à l'acquérir; c'est notre état naturel, ici et maintenant.

 "Quelle ressource immédiate, aussi impressionnante qu’intime, aussi mystérieuse qu’accessible ! Quel prodigieux remède contre la mort, quel refuge éternel au centre de nous-même, prêt à tout accueillir ! Et cela nous est DONNE sans restriction, maintenant, même si nous en sommes indignes, quelle que soit notre humeur et quand nous en avons le plus besoin." Douglas Harding, Le petit livre de la vie et de la mort.

Cela nous est donné mais nous ne le voyons pas ; le trésor est devant nous mais nous sommes distraits. Il ne s'agit pas d'attendre une expérience mystique extraordinaire (même si cela peut arriver); il s'agit de reconnaitre ce qui est déjà là.

Qu'est-ce qui est déjà là, au centre de nous-même ?

Regardez au-dessus de vos épaules : prêtez attention à cette immense ouverture sans limite, sans couleur et sans forme qui accueille le monde en cet instant.

C'est le plus beau des cadeaux!

jlr

douglas-harding-nacton