chat

Hier lors du stage Pleine conscience et vision sans tete avec Fabien Devaugermé quelqu'un a posé la question suivante : La conscience connait-elle des interruptions de période de sommeil ?

D'un point de vue subjectif, nous n'expérimentons jamais de sommeil. Le sommeil est un mythe.

Voilà comment les choses se passent du point de vue de la conscience :

Il est minuit, je me couche dans le lit. j'éteins la lumière, je ferme les yeux et instantanément le réveil sonne et il est 7 heures du matin. La conscience ne connait aucune interruption. Le monde apparait et disparait au sein de la conscience, au sein de l'Être. De même pour le rêve, il apparait et disparait au coeur de la conscience.

Le temps, l'espace, la causalité et le monde jaillissent et se dissolvent au sein de l'être même de la conscience. N'est-ce pas là notre expérience subjective ?

Bien sur, ma femme peut me raconter au matin qu'elle m'a vu dormir. Mais cette histoire apparait elle-aussi au matin dans la conscience.

La conscience ne dors jamais.

Voici un petit film de Rupert Spira qui essaye d'illustrer le non-sommeil de la conscience.

jlr