10377026_459659334169432_1325736131907232048_n (merci à Eric pour la photo)

 

L'événement le plus important dans la voie, c'est d'avoir pris conscience de la vacuité, de l'Ouverture à partir de quoi le monde est perçu. Désormais, nous savons à quoi tendent tous les enseignements spirituels : s'éveiller à l'espace de notre vraie nature. Nous l'avons trouvé. Nous avons percé jusqu'à notre Centre.

Mais il peut arriver - et cela arrivera très certainement - que nous soyons repris par l'identification, par notre individualité. L'impression vécue est alors celle de retourner dans une petite boite - notre tête, notre petite personne. Centré dans l'espace, nous vivons au large ; enfermés dans notre corps-pensées notre existence redevient chosifiée et étroite.

Il est important à ce stade de comprendre qu'être enfermé n'est qu'une illusion car en réalité l'Espace ne se ferme jamais.  Il est très important aussi de prendre conscience que nous croyons être enfermés. C'est le mal-être qui nous le signale : tout à coup nous faisons l'expérience d'un stress, d'une souffrance. Et cette souffrance nous fait nous ressouvenir que nous ne sommes plus centrés.

Dès lors, il suffit de retourner son regard de 180° pour découvrir instantanément l'Ouverture vide-pleine qui est notre véritable essence et la demeure de la joie.

Le chemin est fait de ces allés-retours Espace-boite, mais peu à peu nous serons de moins en moins repris par la boite. L'Ouvert restera consciemment ouvert.

Surtout il ne faut pas  culpabiliser d'être de temps en temps repris par la boite (puisqu'en réalité nous n'y sommes pas).S'efforcer, se tendre, se concentrer est tout le contraire de ce qui est nécessaire. C'est précisément la tension qui nous fait croire que nous vivons dans une boite.

Non, il faut juste très simplement par l'attention (et non la tension) voir que nous ne sommes  absolument pas dans une boite ! On ne peut enfermer l'Infini ! On ne peut limiter le sans-limite ! On ne peut mettre en cage ce qui n'est pas une chose.

Pour sortir de la boite, il suffit de prendre conscience que nous n'y sommes pas du tout.

Hommage, hommage au Sans Limite, libre et vaste comme le ciel.

jlr