foule

Nous pensons qu'il existe des milliards de conscience sur terre et que chacun possède sa propre conscience ; 7 milliards d'êtres humains compteraient pour 7 milliards de consciences. Nous pensons qu'il y a finalement autant de consciences que de cerveaux. Ainsi chacun d'entre nous serait enfermé dans sa conscience, séparé des autres par une frontière infranchissable.

Mais faisons-nous réellement l'expérience de plusieurs consciences ?

En réalité la seule conscience que nous expérimentons vraiment c'est celle que nous vivons : c'est-à-dire JE SUIS. Les autres consciences ne sont qu'inférées, c'est-à-dire que nous supposons que les autres en possèdent une aussi, tout pareille à la nôtre.

Ce raisonnement me parait reposer sur une erreur centrale : nous croyons que la conscience que nous expérimentons, la conscience en première personne est individuelle, qu'elle est MA conscience. Or, cela est faux. La conscience ne porte aucune marque individuelle : elle n'est ni homme, ni femme, ni vieille, ni jeune, ni française, ni chinoise, ni chrétienne, ni athée, ni de droite, ni de gauche...En fait cette conscience est pure conscience, au-delà de toute caractéristiques.

Elle ne m'appartient pas ; elle n'est pas davantage ma conscience que la vôtre. En fait, elle est universelle, et l'expérience de la conscience est celle du JE SUIS unique.

Nous n'avons pas une conscience, nous sommes LA conscience, universelle, assez vaste pour les autres, assez vaste pour les 7 milliards de personnes et même les animaux.

Cette découverte a des conséquences éthiques très impressionnantes puisqu'alors vous et moi sommes UN, en notre coeur le plus intime. JE SUIS est Un avec tout. Aucune frontière ne nous sépare des autres; en notre centre, il n'y a pas d'autres.

Mais comment en être sûr?

Voici une expérience très simple : si nous fermons les yeux, nous pouvons expérimenter un espace de conscience sans frontière; nous faisons l'expérience d'un seul espace sans forme et sans limite. Il n'y a pas plusieurs espaces de conscience mais un seul.

Hommage à l'espace unique de la conscience universelle !

jlr