Dans un livre de Richard Lang : La vision non-duelle de Douglas Harding, publié chez Almora, on trouve cette lettre reçue par Richard :

 

mu_emptiness

 

"Voici une lettre que j’ai reçue d’un ami Américain qui est l’abbé d’un temple Zen au Japon :

"Cher Richard,

Hier soir, il s’est passé quelque chose d’intéressant.

Un homme que je ne connaissais pas très bien m’a rendu visite.

Il a remarqué une calligraphie que j’avais accrochée, et qui n’a qu’un seul caractère « Mu » (vacuité).

Il m’a demandé : « Toler san, êtes-vous déjà entré dans le monde de Mu ? »

J’ai répondu « Oui. Très souvent. »

Il m’a ensuite demandé « Comment faites-vous ça ? Quand le faites-vous ? »

J’ai dit, « Oh, vous pouvez y accéder n’importe quand. »

Il m’a demandé, « Comment ? »

Alors je l’ai invité à faire l’expérience du doigt qui pointe.

Quand je suis arrivé à la question : « A présent, que voyez-vous dans la direction que pointe votre doigt ? »,

il m’a dit : « Rien ».

Je lui ai répondu, « Eh bien, c’est ça Mu, n’est-ce pas ? »

Pendant environ dix secondes il a réfléchi, puis il s’est mis à rire et à applaudir en s’écriant :

« J’ai essayé de comprendre cela pendant des années et voilà que vous me l’avez montré en quelques minutes seulement ! »

Il m’a remercié de tout cœur.

Meilleures salutations,

John"