Je voudrais signaler la sortie d'un livre écrit par mon ami Ilios Kotsou avec Caroline Lesire, Christophe André, Jon kabat-Zinn, Pierre Rabhi et Mathieu Ricard.

Se Changer, changer le monde.

ilios-kotsous

 

Ce livre intéressant n'a certes pas besoin de moi pour caracoler en tête des ventes des essais. Mais je le signale parce que l'article écrit par Kabat-Zinn m' a donné l'occasion de réfléchir à la pleine conscience, mouvement très à la mode en ce moment.

Qu'est-ce que la pleine conscience?

"La pleine conscience nous permet d'entrer en contact avec une tout autre dimension de nous qui était là mais qu'on ne percevait pas, la dimension de notre sagesse intérieure que certaines traditions appellent "nature de bouddha".Kabat-Zinn

"La pleine conscience peut être vue comme une pratique de libération de l'esprit, au sens où l'on se libère de la mauvaise compréhension que l'on a de la naturelle réelle du soi. Cela met en clarté l'aspect non dual de la réalité en nous-mêmes." Kabat-Zinn.

Il est frappant qu'un livre aussi grand public évoque aussi clairement la non-dualité et l'éveil de la conscience.

Comment réaliser cette pleine conscience? Pour Kabat-Zinn, il s'agit d'opérer une "rotation de la conscience" :

"L'entrainement de la pleine conscience (...) permet d'effectuer une rotation orthogonale de notre conscience. Cela semble obscur, mais c'est quelque chose que nous sommes tous capables de faire, il s'agit de corriger un biais qui nous empêche de voir ce qui est juste en face de nous et nous permet de percevoir des choses qui nous échappent habituellement. C'est d'une certaine manière se guérir d'une sorte d'aveuglement collectif, ce qui est tout à fait en lien avec les transformations à mener dans le monde. Comme si on passait d'un monde plat en deux dimensions à une troisième dimension spatiale, perpendiculaire aux deux autres? Cette rotation de la conscience nous permet de voir beaucoup plus que ce que nous nous autorisons à voir normalement et de laisser notre créativité et notre imagination se manifester. Quand nous pivotons dans notre conscience de sorte que le monde semble soudain plus grand et plus réel, nous entrevoyons ce que les bouddhistes appellent la réalité absolue ou ultime, une dimension située au-delà de tout conditionnement capable de reconnaitre le conditionnement quand il survient." Kabat-Zinn

La pleine conscience consiste donc à faire pivoter la conscience pour nous donner à voir la réalité ultime de notre esprit et du monde; Je ne dis pas autre chose avec la Vision Sans Tête !

doigt

Pour accomplir cette rotation de la conscience, regardez dans la direction de ce doigt !