JAMES LOW A LYON LES 29 ET 30 SEPTEMBRE

james-low

Nous avons le plaisir de vous annoncer la venue de James Low à Lyon le week end du 29 et 30 septembre 2012. Il enseignera à partir du texte dzogchen "Don Sal Melong", "Le Miroir au sens limpide", dont un traduction et un commentaire ont été publiés aux éditions Almora. C'est une  opportunité rare de recevoir des instructions orales d'un enseignant dzogchen reconnu unanimement, y compris par les maître tibétains eux-mêmes.
Hébergement gratuit pour les non-lyonnais.
Rens: khordong.france@orange.fr

miroir au sens limpide

http://khordong.blogspot.fr/2012/09/james-low-lyon-les-29-et-30-septembre.html

Extrait du Miroir au sens limpide, edition Almora.:

"Chapitre 2

 

« En utilisant cette instruction secrète, on peut voir son propre visage, sa conscience éveillée, qui est Samantabhadra éveillé dès l'origine. La voie unitive primordialement pure de la conscience et de la vacuité se déploie en tant que la sagesse spontanée dépourvue de toute condition relative. »

James Low :

Ce premier verset est extraordinaire, parce que ce qu’il dit, c’est que dès le tout début cette présence naturelle, ou conscience éveillée* est complètement mêlée à la vacuité. Et la nature de cette fusion de vacuité et de conscience éveillée est totalement pure. Chacun de ces termes a de nombreuses significations, et je vais commencer à les analyser un petit peu.  Lorsqu’on parle de conscience et vacuité, rigtong (Rig sTong), ce rigpa (Rig Pa) ou conscience éveillée est notre simple « êtreté », quand nous sommes simplement assis ici – quelqu’un est là. Avant même que nous sachions que nous sommes ici, ce quelqu’un qui est simplement ici nous donne le début de la saveur de ce terme conscience éveillée, ou rigpa. Nous pourrions prendre un instant pour nous observer nous-mêmes. Nous sommes assis ici, quelle que soit la façon dont nous sommes assis, quelle que soit la façon dont notre corps est positionné. Nous n'avons pas besoin d'être assis dans une posture particulière pour observer cela. Quelqu'un est ici. Sans penser à qui vous êtes, en train d’être ici, essayez simplement d'avoir la sensation de ce qu'est cette présence que vous êtes. Restez avec cela durant quelques minutes."