Un lecteur du blog me demande :

"Ma vision est-elle bonne si je regarde la vacuité comme un troisième oeil au niveau du front (comme indiqué souvent en technique de méditation)?

également si je porte attention sur une sensation (ou petite douleur) à un endroit de mon corps (jambe par exemple) celà suffit -il à être dans la vacuité?

Il me semble que oui? Faut-il voir la vacuité au dessus des épaules en même temps, ne pas l'oublier?

C'est encore un peu flou pour moi. Il me semble parfois d'être un peu figé dans ma façon de voir la vacuité, de manquer d'ouverture.

Merci d'avoir toujours répondu à mes questionnements."

Bonjour,

D'abord précisons que toutes les indications que je peux fournir ne sont que des moyens pour s'éveiller à la vacuité, des doigts qui pointent.

Je sais qu'en méditation, on peut parler d'un troisième oeil au niveau du front. Mais il est - pour moi- plus efficace et plus vrai aussi de voir qu'en réalité, dans ma vision, il n'y a pas de front, pas de troisième oeil, pas d'oeil du tout, mais une immense ouverture, dans laquelle le monde se déploie. A travers quoi regardez-vous le monde : deux yeux ? Deux petites boules colorées? Ou au contraire à partir d'un immense espace sans limite?

Portez attention à une sensation suffit en effet à prendre conscience de la vacuité. Mais ne cherchez pas à localiser la sensation, à lui donner une forme. Ne vous dites pas : c'est une sensation de jambe, car alors déjà il y a identification avec le corps. Laissez l'inconnu de la sensation se révéler à vous. Voyez que la sensation apparait dans l'espace sans forme et sans limite et qu'elle n'a elle-même aucune forme ni aucune limite.

Prendre conscience qu'au-dessus de ses épaules, nous ne voyons pas un visage, un individu, un moi mais la vacuité remplie du monde est un excellent moyen pour s'éveiller en effet. Ensuite, vous n'aurez plus besoin de vous le dire ou de vous en rappelez  : cela deviendra une certitude.

Flou? Non simple et clair. Absolument clair comme une eau de montagne, comme un ciel cristallin. Voyez!

Oui, ne cherchez pas à créer cette vision ; ne cherchez pas à ouvrir l'ouverture! Tout est déjà parfaitement donné. Vous êtes construit ainsi; et cela vraiment ne demande pas d'effort. Détendez vous dans l'espace clair de la vision nue.

merci

josé