vu sur le blog de Jean-Christophe Sekinger

 

"- De quelle couleur est-ce Nelly ? (Elle a trois ans et demi et je désigne la nappe)
- Bleu
- Et ça ? (je désigne le bol)
- Jaune
- Et ça ? (je désigne le papier froissé)
- C’est blanc.
- Et ça ? (je désigne son visage et elle me répond sans aucune hésitation)
- Transparent

La plupart des adultes n’hésiteraient pas non plus mais se tromperaient en attribuant une couleur à une chose qu’ils ne voient pourtant pas !"" J.C Sekinger

Le monde est vu à partir d'une vaste ouverture transparente, juste ici au-dessus de nos épaules. Les enfants le savent, eux qui ne prétendent pas encore être enfermés dans une petite tête, dans une boite close et limitée.

Avons-nous assez d'audace pour voir le monde avec la fraicheur de l'enfance ? Assez d'humilité pour accepter l'évidence ?

 

jlr