29 octobre 2011

Champignons et expériences mystiques

Patrice me signale un article du journal Le Monde interessant.  "Baltimore, envoyée spéciale - Le professeur Griffiths reçoit dans le salon qui sert aux expériences. C'est une petite pièce capitonnée, au coeur de l'unité des sciences comportementales de la faculté de médecine Johns Hopkins, à Baltimore. Un divan et un tableau psychédélique invitent à l'introspection. Sur une table, l'urne mazatèque dans laquelle les gélules de psilocybine (substance hallucinogène) sont présentées au sujet. L'expérience est "de l'ordre du sacré",... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:50 - Commentaires [108] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 octobre 2011

Libération

Le terme sanskrit pour nommer la réalisation de sa vraie nature dans les textes de l'advaita vedanta est en particulier : moksha. Moksha signifie "liberation" d'une racine Muc- se liberer. En voyant notre vraie nature, nous nous libérons de tous les conditionnements auxquels nous nous sommes identifiés : le corps, la pensée... Je suis n'est ni ceci, ni cela. Ni un corps, ni un nom, ni une forme...Rien ne le limite. C'est pourquoi on le compare à l'espace que rien n'enserre. L'espace dans un vase n'est pas différent de l'espace... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 12:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 octobre 2011

Qu'est-ce qui bouge?

J'ai souvent ici parlé de l'immobilité de ce que nous sommes vraiment, de l'immobilité de la conscience pure. En effet, seules les choses se déplacent; mais la conscience n'est pas une chose. Le Je Suis est immobile. Le monde bouge dans l'espace de la conscience immuable. Voici un film qui le montre clairement. Qu'est-ce qui bouge?     Pas même de spectateur. Juste le mouvement dans l'immobilité. Merci à Loïc pour la video.
Posté par josleroy à 12:48 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,
26 octobre 2011

Tête au ciel, pieds à la terre

J'ai lu ce matin le livre de Bernard Besret : A hauteur des nuages. Et j'ai trouvé ce beau poème taoïste: "Tête au ciel, pieds à la terre Corps détendu, la conscience se dilate À l'extérieur, l'abandon; à l'intérieur, la paix Le coeur comme un lac d'eau limpide; attitude humble Pas une pensée ne venant le traverser L'esprit s'identifie au vide infini du ciel Quand l'attention revient à l'intérieur Tout est bon, tout est bien , tout est à l'harmonie du qi."
Posté par josleroy à 11:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 octobre 2011

Longchenpa

Il y a si peu de livres sur le dzogchen que la publication d'un livre de Longchenpa par Jean-Louis Accarias mérite d'être signalée. LONGCHENPA  LA PRÉCIEUSE GUIRLANDE EN QUATRE THÈMES Une Introduction au Dzogchen  avec les commentaires de Dudjom Rinpoche et Beru Khyentse Rinpoche  Préface par Jean-Luc Achard Quatrieme "Longchenpa (1308-1364) est un maître de l’école Nyingmapa et l’un des patriarches les plus importants de l’histoire littéraire et spirituelle de la tradition bouddhique tibétaine. Son nom est... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 10:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 octobre 2011

Voici votre vrai corps : le corps de la conscience

Nous limitons notre corps à ce petit morceau de chair, mais notre vrai corps, le corps de la conscience est infiniment plus vaste : il est l'ensemble du monde. Le voici ! « Je reconnais que j’ai la nature de la conscience et que cet univers, qui commence avec l’état du vide et finit avec la terre, est mon corps. Ce fait que l’univers est mon propre corps est prouvé parce que cet univers est perceptible, comme un corps de chair. » Dans Le Saut dans le Vide de José Le Roy . The teachings of the Odd-Eyed One, Traduit par David... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 19:49 - - Commentaires [29] - Permalien [#]

22 octobre 2011

je suis le Tout

Si je crois être un corps, je suis un objet, limité et mortel. Mais si je prends conscience de ce que je suis, en me distinguant de ce que je ne suis pas (le corps, la personne etc), je retrouve la totalité; je redeviens le tout ...(et le rien) « Tu es entré dans le Tout, tu n’es pas resté dans l’une de ses parties. Tu ne dis plus : « Je suis de telle ou telle grandeur. » Mais ayant laissé de côté ce « de telle ou telle grandeur », tu es devenu toi-même le Tout…Auparavant étant devenu quelqu’un, par... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 12:37 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
21 octobre 2011

Video de Douglas Harding : "Fondations et superstructures"

Voici une video sur Douglas Harding, il s'agit d'un extrait du filmde Philippe Derckel : "Et si vous perdiez la tête?" Douglas explique ici plus précisément ce qu'est son enseignement.  
Posté par josleroy à 09:49 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 octobre 2011

Atelier à Paris autour de l'enseignement de Douglas Harding

Prochain atelier à Paris animé par José Le Roy et Lorène. "Le but de l'atelier est que chaque participant fasse pivoter son attention de cent quatre-vingt degrés et la porte sur ce qu'il est pour lui-même, selon sa propre expérience de l'instant présent. Autrement dit, qu'il la porte sur ce à partir de quoi il regarde, sur comment c'est là où il est toujours, sur ce que c'est qu'être "première personne singulier au temps présent". en langage plus traditionnel, le but est qu'il voie clairement sa nature originelle immuable." Douglas... [Lire la suite]
19 octobre 2011

La messe du chien (humour)

Je continue de lire le livre d'Anthony de Mello, et j'y trouve quelques histoires drôles.   Un homme va voir un prêtre et lui dit: "Père, j'aimerais que vous disiez une messe pour mon chien." Le prêtre est indigné. "Une messe pour votre chien, vous plaisantez !- -Ce chien était mon compagnon, explique l'homme. Je l'aimais et je voudrais que vous disiez une messe pour lui.  -On ne dit pas de messe pour les chiens ici. Vous devriez essayer la confrérie qui se trouve au bas de la rue. Demandez-leur si on y donne des... [Lire la suite]
Posté par josleroy à 11:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :