J'ai lu ce matin le livre de Bernard Besret :
A hauteur des nuages.

besret

Et j'ai trouvé ce beau poème taoïste:

"Tête au ciel, pieds à la terre
Corps détendu, la conscience se dilate
À l'extérieur, l'abandon; à l'intérieur, la paix
Le coeur comme un lac d'eau limpide; attitude humble
Pas une pensée ne venant le traverser
L'esprit s'identifie au vide infini du ciel
Quand l'attention revient à l'intérieur
Tout est bon, tout est bien , tout est à l'harmonie du qi."