soleil

Douglas Harding disait à 90 ans que la vision de sa vraie nature n'avait absolument pas changé depuis le premier moment où il l'avait vue vers 33 ans.


En effet, la conscience est hors du temps. Elle accueille en elle tous les changements ; elle se manifeste sous la forme de tous les phénomènes changeants, mais elle est aussi et surtout hors du temps, immuable.


Elle est comme un soleil qui brille toujours du même éclat.


S'éveiller à sa vraie nature nous fait ainsi découvrir au centre de nous-même une paix immuable, stable qui jamais ne fait défaut. Cette paix n'est pas dans le temps ; elle se trouve  à la source du temps comme un point et une sphère, comme un rien et un tout.

Nous cherchons à tort la paix à l'extérieur dans les choses ou les êtres, alors qu'elle nous attend ici, en nous.


Au centre de la roue, il y a le vide du moyeu qui ne bouge pas.
Au centre d'un ouragan, il y a un centre sans le moindre vent.
Au centre de notre conscience, il y a l'oeil de la paix.

Je vous propose d'expérimenter cette paix grâce à l'enseignement de Douglas Harding

vendredi 8 avril à 20h30 avec José Le Roy

à Paris

entrée libre

renseignement

et aussi le stage d'été en Ardèche avec Catherine Harding : renseignements : stage_ete2011