Dans le Vivekacudamani, texte de l'advaita vedanta tardif (16ème siècle), on lit

"Na jâyate no mriyate na vardhate
na kshîyate no vikaroti nityah/
vilîyamâne 'pi vapushyamusmin
na lîyate kumba ivâmbaram svayam"

"Il (l'atman) ne nait pas, il ne meurt pas, il ne croît pas
il ne décline pas, il ne change pas, il est éternel
Même si ce corps disparait,
il ne disparait pas de lui même comme dans le pot l'espace (ne disparait pas si le pot disparait)."

Pas de temps :
En nous, il n'y a pas de temporalité en effet.
Ceci n'est pas une croyance, mais une expérience.
Au centre, "je suis" est hors du temps.

Pas de naissance :
Je n'ai pas la moindre expérience d'être né.
Ce n'est pas moi qui suis né, mais le monde nait en moi maintenant.

Pas de changement :
Je suis toujours le même hier comme aujourd'hui, il y a dix ans comme maintenant. Le changement concerne mes gouts, mes idées, mon corps mais pas la présence que je suis.

Pas de mort :
Ce qui n'est pas né, n'est pas davantage concerné par la mort.
Si on brise un vase, l'espace qu'il contient n'est pas brisé. Ne suis-je pas l'espace dans lequel le monde apparait ?
Seules les choses disparaissent, pas l'espace qui les contient.

jlr

SuwanneeRiver_Florida

photo : Maggs Vibo