Je suis en train de lire ce livre d'Adyashanti, récemment traduit en français, et je le trouve plaisant. Rien de nouveau sans doute, mais l'auteur possède un ton sincère et clair.

Conscience pure et méditation véritable, ed. Ariane

adhyashanti

Voici le récit de son éveil, survenu grâce à un son:

"Il y a plusieurs années, avant mon Éveil ultime, je cherchais l'illumination à corps perdu. Il faut en effet être un peu cinglé pour s'adonner sérieusement au zen. Mon maître disait toujours, «Seuls les fous restent. » L'une des formes que prenait ma folie, c'était qu'avant d'aller méditer parmi le groupe de mon maître pendant une heure ou deux les dimanches matins, je me levais tôt, à 5 h ou à 5 h 30, pour une méditation supplémentaire. Je restais assis dans une pièce minuscule à méditer, transi de froid.

Assis là, un de ces matins, il se passa deux choses, l'une après l'autre; deux événements en apparence très paradoxaux. La première, ce fut de constater spontanément que tout ne faisait qu'un. Pour moi, cela prit la forme d'un chant d'oiseau, un gazouillis dans le jardin et intérieurement, une question « Qui entend le son ? » Je ne m'étais jamais posé cette question auparavant. J'ai soudain réalisé que j'étais tout autant le son et l'oiseau, que celui qui entendait cet oiseau ; que le fait d'entendre le son et l'oiseau étaient les manifestations d'une seule et même chose. Je ne peux dire ce qu'elle est, sauf de dire que c'est une seule chose.

J'ai ouvert les yeux, et j'ai découvert que le même phénomène se produisait dans la pièce - le mur et celui qui voyait le mur étaient une seule chose. J'ai songé que c'était inouï et j'ai réalisé que celui qui avait cette pensée était une autre manifestation de cela. Je me suis levé et je me suis mis à me déplacer dans la maison en quête  de quelque chose qui ne soit pas partie de l'Un. Mais tout était un reflet de cette chose unique. Tout était le divin. "

 

(voir dans le blog d'autres récits d'éveil par les sons : ici et ici )

Voici un  autre passage interessant :

"Etre votre moi véritable, votre nature essentielle, c'est différent que d'en faire l'expérience par la pensée. Comprenez que vous êtes le mystère ; un mystère très éveillé, très vivant et aimant existe et c'est lui qui voit par votre regard actuellement. C'est lui qui entend par vos oreilles maintenant. Au lieu de tenter de tout élucider, une tâche impossible, je suggère que vous vous demandiez : «Qu'est ce qui, ultimement, est derrière ce regard?» Retournez-vous pour voir ce qui regarde. Faites la rencontre du pur mystère, du pur Esprit et éveillez-vous à ce que vous Etes."

Sur le site de l'éditeur on peut lire ces renseignements :

"Adyashanti (dont le nom signifie paix primordiale) défie tous les aspirants à la paix et à la liberté de songer sérieusement à la possibilité de se libérer en cette vie. Il a commencé à enseigner en 1996, à la requête de son maître zen avec qui il étudiait depuis quatorze ans. Depuis, plusieurs chercheurs spirituels se sont éveillés à leur nature essentielle en côtoyant Adyashanti.

Auteur de Emptiness Dancing (Conscience pure), The Impact of Awakening et My Secret is Silence, Adyashanti offre des instructions spontanées et directes analogues aux enseignements des premiers maîtres zen et des sages de l’Advaita vedanta. Néanmoins, Adya déclare…: «Si vous filtrez mes paroles au travers d’une tradition ou d’un système en –isme, vous passez à côté de ce que je dis. La vérité libératrice n’est pas statique; elle est vivante. Elle ne peut être émise sous forme de concepts et ne peut être saisie par le mental. La vérité réside au-delà de toute forme de fondamentalisme conceptuel. Ce que vous êtes se situe au-delà – éveillé et présent, déjà ici et maintenant. Je vous aide simplement à le réaliser.»

Natif de la Californie du Nord, Adyashanti vit avec sa femme Annie, et enseigne surtout dans la région de San Francisco, offrant des satsangs, des week-ends intensifs et des retraites en silence. Il se déplace pour enseigner dans d’autres régions des États-Unis et du Canada. Pour de plus amples renseignements, consultez www.adyashanti.org"