Daniel Zanin est un marcheur du désert, ami de Douglas Harding, qui accompagne les gens vers de nouveaux horizons et vers eux-mêmes. www.marche-consciente.com

Voici un texte qu'il m'a envoyé:

Marcheur du vide

 

Les pieds se posent sur la terre source

Et l’infinie tendresse me porte,

A chaque pas plus avant,

A chaque pas plus immobile.

Joie étincelante de la lumière pure,

La tête s’est envolée

Le cœur est éclairé.

A chaque instant le présent est neuf,

Tranquille comme un souffle profond.

S’offre au paysage qui avance

Le doux parfum du silence.

S’écoule chaque seconde

Là bas au bout du monde,

Ici l’heure n’a plus cours

Car les horloges disparaissent

Dans le trou béant du néant.

Le pied se lève et se pose plus loin

Pourtant c’est immobile qu’ ici est contemplé le mouvement.

Marcheur du vide rempli du Tout

Marcheur du Tout rempli du vide.

Les pensées ses sont tues, le regard s’est fait clair,

Les mots ont quitté la mémoire

Et laissé la place à la claire vision

De ce qui est, de la vérité des choses

Et non des illusions.

Le doigt ne pointe plus la lune

Qui est là, étincelante de lumière.

Pas de passé, pas de futur

Non né , éternelle impermanence

D’où vient cette naissance ?

Le bourreau est venu et il m’a délivré

D’un coup de cimeterre il m’a décapité

Ma tête a disparu, il reste un trou spacieux

Qui contient le monde et tous ses locataires.

Plus de face à face, seulement un cœur à cœur

C’est au fond de l’espace que demeure le veilleur.

 

Daniel Zanin