Cet exercice est un des plus simples et des plus efficaces de la Vision Sans Tête.

Quand nous sommes identifiés au corps, nous pensons regarder le monde à travers deux yeux, deux petits trous. Nous ne remettons jamais cela en question.

Pourtant qu'en est-il vraiment? Est-ce que je suis enfermé dans une boule de chair, regardant l'extérieur à travers deux fenêtres étroites et minuscules?

Pour le vérifier, il suffit de faire une paire de lunettes avec ses deux mains comme sur la photo (photos extraites de www.headless.org)

oeil1

Si je tends mes bras et crée une paire de lunettes, je vois bien deux petits espaces séparés par des doigts.

Rapprochons la paire de lunettes. Peu à peu, les deux trous s'agrandissent mais restent séparés.

Mettons la paire de lunettes complètement sur nous.

Combien de trous voyez-vous maintenant? Un ou bien deux? Y a-t-il encore une séparation?

Ne voyez-vous pas un espace unique ?

oeil2

oeil3

Nous regardons le monde à travers une seule ouverture, immense comme le monde, non pas à travers deux petits trous.

Pour s'éveiller à sa vraie nature, il suffit de prêter attention à cet espace immense, transparent et clair dans lequel le monde apparait.

"Votre vision ressemblera à l'espace infini, exempt de toutes limites et de tous les obstacles" Nan - ch'uan (Tch'an)